Préparatifs

Envoyer son véhicule en Guyane par conteneur avec le transitaire Long Cours

Pour les besoins de notre road trip en Amérique du Sud, il nous fallait envoyer notre véhicule par voie maritime. Dans un précédent article, nous avions passé en revue les différentes possibilités existantes pour faire transiter son véhicule. Nous avions retenu l’envoi en conteneur, car c’est la solution la plus simple et la plus sécurisée que nous avions trouvées. Comme nous comptons travailler quelques mois avant de partir, il était impératif pour nous d’arriver en Guyane. Au cours de nos recherches, nous avions pu constater qu’il était aussi possible de transiter par Buenos Aires pour arriver en Amérique du Sud.




Envoyer son véhicule en Guyane par conteneur avec le transitaire Long Cours

[button url=’https://www.floetyo.com/blog/formalites-administratives-pour-recuperer-son-vehicule-en-guyane/’ icon=’entypo-right-bold’ fullwidth=’true’]Lire aussi : les formalités pour récupérer son véhicule en Guyane[/button]

Si les dimensions de votre véhicule collent avec l’envoi en conteneur, c’est vraiment la manière la plus « simple » d’envoyer un véhicule. Il est vrai que plus tard nous aimerions vraiment essayer d’envoyer notre véhicule en roro (Roll-On, Roll-Off) et voyager en pension complète à bord d’un cargo. 1 mois de pure détox sans dépenser un sou à bord et sans internet…un jour surement !

Après avoir envoyé plusieurs demandes de devis, nous nous sommes vite tournés vers le transitaire Long-Cours. Le feeling est passé très rapidement avec M. Leroux, le gérant de la société et cela pour plusieurs raisons :

– Accueil, devis personnalisé et interlocuteur unique pendant cette étape de l’aventure.

– Votre véhicule peut voyager chargé de vos affaires personnelles, c’est la seule compagnie à l’heure actuelle à offrir ce type de prestation.

– Long cours peut venir chercher votre véhicule directement chez vous.

– La dernière et non des moindres, c’est le transitaire le moins cher !

Envoyer son véhicule en Guyane par conteneur avec le transitaire Long Cours

Comme nous l’évoquions dans un précédent article pour rallier le continent Sud-Américains, nous choisissons d’arriver par la Guyane. Une grande majorité des voyageurs décident d’arriver par Buenos Aires, mais Mr Leroux le gérant de la société long cours nous confirme que c’est un bon choix d’arriver par la Guyane :

– Votre arrivée s’effectue en France, les formalités à l’arrivée sont « plutôt simples et sans surprise »

– Des frais moindres (environ 400 € de frais et taxes divers en Guyane), c’est parfois le double pour arriver à Buenos Aires.

– Il est facile de prouver aux douanes françaises que c’est une importation temporaire (copie de contrat de travail en Guyane, ou justificatif de changement de résidence à réaliser en mairie avant votre départ).

– En Guyane on parle français, ce qui vous évite de vous faire entuber comme c’est parfois le cas à Buenos Aires (comme nous avons pu le constater sur plusieurs forums).

– Les bureaux de la société Long cours étant situé à Montoir de Bretagne, ils sont sur place pour veiller au bon chargement de votre véhicule.

Envoyer son véhicule en Guyane par conteneur avec le transitaire Long Cours

Le jour du départ

Nous sommes Vendredi, j’ai la chance que la société long cours m’autorise à venir filmer l’empotage de notre VW T4 Syncro. Autorisation, car il faut en effet montrer patte blanche pour entrer dans l’enceinte portuaire de Saint-Nazaire. Il faudra laisser votre carte d’identité à l’entrée pour pouvoir entrer.

Une fois sur le site de chargement, je constate que les conteneurs sont tous là et aligné. En effet, cette semaine c’est plusieurs véhicules qui partent pour la Guyane (mais aussi pour Mayotte et l’ile de la Reunion) du petit bateau à la fourgonnette en passant par le véhicule de collection, il est possible d’envoyer n’importe quel type de véhicule en container (il suffit de se balader sur le blog de long cours pour s’en rendre compte !).

Le chargement est plutôt rapide et le plomb sera rapidement mis sur le conteneur ce qui veut dire qu’il sera scellé. Caller un véhicule dans un container est tout un art que maitrise les dockers de Saint-Nazaire. Pour la petite histoire, le conteneur voyage dans un conteneur réfrigéré qui n’est évidemment pas branché à l’aller. Une fois le Van déchargé à Degrad de Cannes, le conteneur transportera des bananes pour son voyage retour !

Envoyer son véhicule en Guyane par conteneur avec le transitaire Long Cours

Le prix du transporter est indexé par rapport à la longueur du véhicule donc pas de surprise par rapport au devis effectué par long cours. Notre VW T4 voyagera ici dans un autre véhicule et c’est cette astuce qui permettra de diviser le prix par 2 par rapport à d’autres transitaires.

Nos conseils avant de charger votre véhicule en container :

– Si vous l’envoyez avec vos affaires personnelles, ne mettez rien de grande valeur à l’intérieur.

– Veuillez à bien caller vos affaires ou cartons à l’intérieur de votre véhicule

– Sécurisez au maximum vos affaires dans votre véhicule, dans une malle en métal par exemple fermé par cadenas, le top c’est encore de sécuriser les ouvrants comme la porte latérale ou le hayon.

– Ne laissez rien trainer au niveau du tableau de bord, car votre véhicule voyage toutes vitres ouvertes (on en reparle dans notre article sur l’arrivé du véhicule en Guyane…).

– Utilisez comme nous un service de stockage en ligne comme Dropbox pour scanner les justificatifs à donner pour ce type d’envoi. Un oubli est vite arrivé !

– Il vous faudra connaitre le poids à vide de votre véhicule ainsi que le poids avec le chargement avant de d’envoyer votre véhicule.

– Si vous voyagez avec une bouteille de gaz, veillez à ce qu’elle soit neuve et sous scellé pour la traverser.

– N’oubliez pas vos clés de maison sur le trousseau du véhicule, car les clés du véhicule restent sur le tableau de bord pendant la traversée !

Envoyer son véhicule en Guyane par conteneur avec le transitaire Long Cours

[infobox title=’TARIF’]Pour envoyer notre Volkswagen T4 Syncro (dimension :  en Guyane le coût pour un fourgon T4 est de 1800 € l’aller. C’est un tarif qui comprend :

– Les frais d’empotage/calage dans le conteneur

– Les formalités douanières

– Le Fret

– La surcharge pétrolière

– La réception à Montoir de Bretagne et les frais d’embarquement[/infobox]




Envoyer son véhicule en Guyane par conteneur avec le transitaire Long Cours

Ce prix ne comprend pas l’assurance contre les avaries (que nous n’avons pas pris) et qu’il est possible de prendre auprès de la société Long Cours. Renseignez-vous tout de même auprès de votre assureur pour savoir s’il prend cette option en charge.

[button url=’https://www.floetyo.com/blog/formalites-administratives-pour-recuperer-son-vehicule-en-guyane/’ icon=’entypo-right-bold’ fullwidth=’true’]Lire aussi : les formalités pour récupérer son véhicule en Guyane[/button]

Aménagement : l’autonomie en eau et en électricité de notre VW T4 Syncro

Après avoir abordé l’isolation de notre fourgon, nous reprenons la rédaction des articles concernant l’aménagement de notre fourgon aménagé Volkswagen. Au programme aujourd’hui, un poste important, à savoir : notre autonomie en eau et en électricité. Cette partie de l’aménagement est importante, car nous souhaitons être autonomes au maximum.  Cela nous permettra, on l’espère  de nous éloigner au maximum des sentiers battus au cours de nos road trip.




Aménagement : l’autonomie en eau et en électricité de notre VW T4 Syncro

Avoir de l’eau à bord de votre véhicule aménagé est fondamental ! Mais avant de choisir la capacité de votre réservoir d’eau, il faudra vous poser plusieurs questions importantes :

– Quelle sera ma future consommation d’eau par jour ?

– Quelle utilisation vais-je en faire ? Douche, vaisselle, alimentaire (boisson et cuisine) ?

Épingler cet article pour le lire plus tard sur Pinterest

Dans notre van VW nous avons pris le postulat d’installer un réservoir d’eau de 40 litres situé à l’intérieur. Après plus d’une année d’utilisation, été comme hiver, nous pouvons aujourd’hui affirmer que 40 litres d’eau à bord, c’est peu. Même si nous sommes relativement économes lorsque nous sommes en roadtrip, notre réservoir descend à vitesse grand V. Pourtant nous n’utilisons notre eau que pour :

  • Faire la vaisselle (avec un mince filet d’eau)
  • Nous brosser les dents matin et soir
  • Faire la cuisine (pâtes)

Avant de choisir votre réservoir d’eau, il va donc falloir réfléchir à votre future consommation. Vous me direz, pour être tranquille pourquoi ne pas installer un réservoir de 100 litres alors ? Parce que 100 litres d’eau = 100kg de plus à trainer dans votre fourgon.

Il va donc falloir vous ajuster en fonction de votre future consommation, pour éviter de transporter du poids supplémentaire.

Lire aussi : l’isolation de notre fourgon 

Espagne-Feria-Pampelune-8475

Travaux van-2748

Travaux van-2738

Pour nous doucher, nous avons choisi d’installer un système de douche extérieur qui est tenu par nos barres de toit Rhinorack. Le Road Shower vendu par Gowesty, est en faite un long tube en aluminium de 142 cm qui fait office de réservoir d’eau. Une fois votre réservoir de 19 litres d’eau rempli, vous pouvez utiliser votre réserve comme bon vous semble : douche, vaisselle, toilette… Grâce à sa couleur noire, cette douche va capter la chaleur du soleil, ce qui permettra de chauffer votre eau naturellement. La douche est livrée avec un pommeau qui permet de régler la puissance de votre jet. Pour avoir encore plus de pression dans le pommeau, il est possible d’envoyer quelques influx d’air avec votre compresseur via le connecteur prévu à cet effet.



Pour imager notre propos, nous avons réalisé une vidéo qui présente brièvement le fonctionnement de la roadshower.

Devenir autonome en électricité grâce à un panneau solaire.

L’électricité était une catégorie que nous ne souhaitions pas négliger dans notre Volkswagen Transporter Multivan. Je pense d’ailleurs que c’est une des raisons principales pour laquelle nous avions choisi de voyager avec un van aménagé. Pour les besoins de notre projet, nous devons crapahuter avec pas mal de matériels photo et vidéo. Le cahier des charges était simple, pouvoir recharger les batteries de nos différents appareils 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Pour ce faire, à la conception des plans nous avions déjà tout prévu :

Aménagement : l'autonomie en eau et en électricité de notre VW T4 Syncro

Grâce à notre installation, nous pouvons aujourd’hui :

-Recharger notre Macbook et les batteries de nos reflexs grâce à la prise 220 v de notre convertisseur pur sinus plusieurs fois par jour.

-Recharger nos téléphones portables autant de fois que nous voulons grâce aux 2 prises USB et aux prises allume cigare de l’habitable qui sont reliées à nos batteries auxiliaire (reliées en parallèle)

– Notre frigo à compression de 45l est branché à un « + » permanent (il est donc branché constamment)

– La lumière intérieure est assuré grâce à 3 spots LED au dessus de l’évier et 2 lampe cigogne LED au dessus de la tête de lit.

– Le chauffage auxiliaire est alimenté via un 12v permanent (batterie auxiliaire)

– la lumière extérieure est assurée par une réglette LED étanche (IP66) de chez Labcraft (modèle ASTRO) et un bandeau LED dans le hayon de chez Ironman.

– La camera de recul est branché au « + » de l’ampoule de passage de la vitesse arrière (la caméra s’allume automatiquement dès que je passe la vitesse arrière).

L’ensemble des prises et des interrupteurs est géré par le tableau de commande CBE PC100.

L’ensemble des équipements est alimenté par 2 batteries AGM Narbonne accessoires de 100 amp (donc un total de 200 amp).

Aménagement : l'autonomie en eau et en électricité de notre VW T4 Syncro CTEK

Les 2 batteries de 100amp sont rechargés :

  • soit par le panneau solaire (via le régulateur solaire MPPT CTEK Smartpass et le CTEK Dual 250 S) de 130w quand nous ne roulons pas.
  • soit par le 220V et le panneau solaire quand le véhicule est branché à une prise domestique ou dans un camping (via le chargeur 220/12V CTEK MX 25).
  • soit par l’alternateur de 130 amp et le panneau solaire quand nous roulons.

Grâce au CTEK smartpass et au CTEK Dual 250E nos 2 batteries AGM sont rechargées en permanence. Si vous optez pour ce système, nous tenons à vous préciser qu’à la base nous n’avions installé que le Dual 250S. Au bout de 2/3 mois d’utilisation nous avions remarqué des problèmes de recharge à cause de notre parc de batterie trop important (pour rappel = 200amp). Depuis que que nous avons rajouté le CTEK Smartpass, plus de problème à signaler, tout fonctionne parfaitement.

Mise à jour Mai 2021 : 6 ans après l’ensemble CTEK fonctionne toujours à la perfection. 

Lire aussi : Fourgon aménagé Transporter le choix du coeur ?

Aménagement : l'autonomie en eau et en électricité de notre VW T4 Syncro

La batterie moteur profite aussi de l’énergie du panneau solaire, elle est donc constamment rechargé (plus précisément par impulsion d’énergie toute les 30sec) . Schématiquement, le fonctionnement de ces 2 boitiers est simple : ils ont pour rôle de réguler l’énergie solaire (régulateur MPPT pour le CTEK Dual 250S) et l’énergie de l’alternateur pour mixer le tout pour en faire un courant optimisé. Cela a pour conséquence d’améliorer la durée de vie de nos batteries AGM et la vitesse de rechargement qui est raccourcie. Ce fonctionnement nous permet donc d’être totalement autonome en électricité.




CTEK-6465

LD Camp (1 sur 1)-75

Aménagement : l'autonomie en eau et en électricité de notre VW T4 Syncro

Flo&Yo (1 sur 1)-23

Flo&Yo (1 sur 1)-25

Dans prochain article nous parlerons de la solution que nous avons choisi pour le réchaud à gaz et notre future consommation en Amérique du Sud.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Lire aussi : Fourgon aménagé Transporter le choix du coeur ?

Épingler cet article pour le lire plus tard sur Pinterest