Vidéos santé autour du monde

Tour de France des soignants : la violence dans les soins

Aprés notre voyage à l’ile de la Reunion, nous avons eu la chance de pouvoir faire un tour de France de 2 mois à la rencontre des soignants et patients. Grâce à l’appel partagé sur notre blog et sur le site de notre partenaire média infirmiers.com, nous avons pu nous balader et filmer les différentes conception du soin en France d’une quinzaine de soignants, patients et médecins.

bureau infirmier libéral

Les soignants et médecins rencontrés se sont proposés spontanément, afin de nous aider dans ce projet. Nous les avons donc rencontrés dans leurs environnements (pour certains sur leurs lieux de travail) et nous avons abordé ensemble différents thèmes au cours de ces échanges. Bien qu’ils exercent tous dans des milieux différents et aux 4 coins du pays, certains thèmes et problématiques se rejoignent. Cette diversité de point de vue nous a permis de réaliser de courtes vidéos regroupant nos échanges sur des thèmes clefs et que l’on retrouve dans les soins en France.

Tour de France des soignants : la violence dans les soins

Après les 2 premiers épisodes publiés sur notre blog, pour ce nouvel opus nous avons choisi de traiter le thème de la violence dans les soins. C’est un thème récurrent et qui fait de plus en plus parler de lui depuis quelques années maintenant. Ce qui commence parfois par une injure peut parfois déraper en violence physique.

Une tendance émerge, le sacro-saint respect de la blouse blanche d’antan fond comme neige au soleil, les plaintes envers les soignants pour mauvaises prises en charge deviennent légions. Faut-il s’en inquiéter ou faut-il s’y habituer ?

infirmier libéral

Différents facteurs peuvent certainement expliquer cette violence :

– la précarité et le chômage d’un nombre croissant de la population en France.

– un manque de personnels de soins dans différentes structures, expliqué notamment par des établissements de soins en déficit.

– une banalisation de l’information médicale, le médecin n’est désormais plus le seul à comprendre un diagnostic

– une attente et une prise en charge plus ou moins longues dans les services d’urgences,

– un manque  d’information claire de la part des soignants et médecins,

– un manque de formations des soignants et des médecins sur les difficultés de la prise en charge de la violence

– des cas d’alcoolisations massives dans les services de soins et les difficultés de prise en charge que cela implique,

– le manque de certaine filière spécifique et de spécialiste dans certaine ville

– une vulgarisation de la violence

Plus personnellement Yohan dans sa courte carrière a du lui aussi faire face à des situations violentes, surtout pendant ses 2 ans dans un service d’urgences. Mais pas que…Les contentions physiques et les chambres d’isolement en psychiatrie (les fameuses CPF), les patients en sevrage alcoolique dans les services de médecine et qui décompensent en délirium trémens. Depuis qu’il est étudiant infirmier, bon nombre de soignants et de médecins rencontrés sur ses lieux de stages lui conseillent de souscrire rapidement à une assurance responsabilité civile professionnelle au cas où…faut il désormais parler de psychose ?

Comment expliquer cette violence ? Comment certains soignants français la vivent-ils au quotidien ?

Lorsque nous sommes dans le prendre soin, comment accepter et supporter de tel comportement ?

On dit que les services d’urgences sont les reflets de la société, cela veut il dire que cette violence est banalisée et qu’elle est entrée dans nos moeurs ?

 Découvrez cette vidéo de moins de 7min pour peut-être y découvrir un début de réponse.

[VIDEO] Tour de France des Professionnels de santé : rôles et compétences

Un an après avoir sillonné la France à la rencontre de professionnels de santé, nous lançons la première vidéo de la série « La conception du soin en France ». Comme promis, vous allez y découvrir des paroles de soignants qui nous livrent leur quotidien et leur vision de leur métier.

 Tour de France des Professionnels de santé : rôles et compétences

Dans cette vidéo, nous avons voulu vous présenter leurs rôles et leurs compétences au quotidien, mais aussi les problématiques avec lesquels il faut composer tous les jours. Nous vous laissons découvrir le premier thème : Professionnels de santé : rôles et compétences.
Rendez-vous dans quelques semaines pour découvrir la prochaine vidéo qui aura pour thème les problématiques psychosociales.

[Bande Annonce] Care Conception Through the World Etape 2 : La France

Souvenez-vous, en 2012 nous avons parcouru la France à la rencontre de Soignants Français afin de connaître leur conception du soins en France. Au casting pour cette étape plus d’une dizaine de personnes qui nous ont gentiment reçu et, pour certains, accueilli quelques jours chez eux en nous faisant découvrir leur région.

Care Conception Through the World Etape 2 : La France

Care Conception Through the World Etape 2 : La France

Continuer la lecture

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

En Janvier 2013 nous avons eu la chance de découvrir cet établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes sensorielles. L’EHPAD de Larnay situé dans la ville de Poitiers-Biard dans la Vienne est un établissement qui offre une prise en charge spécifique pour des personnes atteintes de handicap sensoriel. Ils peuvent être soit sourd, soit aveugle, soit les 2. A cet handicap sensoriel s’ajoute, pour certains résidents, la dépendance physique.

Aujourd’hui on vous invite à découvrir ce Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle


Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

Cet établissement était au départ un institut géré par des religieuses. Il est devenu progressivement un établissement laïque qui accueille toutes les personnes sensori-dépendantes. Dans le cadre de notre projet Care Conception Through the World qui a pour but de vous faire découvrir la conception du soin à travers le monde, nous nous sommes dis que cet établissement pas comme les autres est le parfait exemple de prise en charge atypique offerte à une certaines populations de personnes âgées.

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

maison de retraite pour sourd et muet EHPAD de Larnay Poitiers Maison de retraite sourd et muet

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

maison de retraite pour sourd et muet EHPAD de Larnay Poitiers Maison de retraite sourd et muet

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

maison de retraite pour sourd et muet EHPAD de Larnay Poitiers Maison de retraite sourd et muet

maison de retraite pour sourd et muet EHPAD de Larnay Poitiers Maison de retraite sourd et muet

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

Reportage : EHPAD de Larnay (86) Poitiers-Biard sourd et aveugle

L’EHPAD de Larnay a une histoire forte, créé sous l’impulsion de Monsieur le Chanoine Charles Chaubier de Larnay, qui, en 1833 a mis sa maison à la disposition des petites filles « sourdes-muettes » afin qu’elles puissent être scolarisées par les religieuses de la congrégation des « Filles de la Sagesse ».

Cet etablissement accueille aujourd’hui :

– 11 personnes en Foyer de Vie

– 40 personnes en Foyer d’Accueil Médicalisé

– 55 personnes en EHPAD
(Etablissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes)

maison de retraite pour sourd et muet EHPAD de Larnay Poitiers Maison de retraite sourd et muet

maison de retraite pour sourd et muet EHPAD de Larnay Poitiers Maison de retraite sourd et muet

maison de retraite pour sourd et muet EHPAD de Larnay Poitiers Maison de retraite sourd et muet

maison de retraite pour sourd et muet EHPAD de Larnay Poitiers Maison de retraite sourd et muet

maison de retraite pour sourd et muet EHPAD de Larnay Poitiers Maison de retraite sourd et muet

Dans ce reportage nous avons voulu essayer de vous retranscrire leurs histoires, de découvrir leurs lieux de vies, leurs habitudes…

Si vous souhaitez aller plus loin dans l’histoire de Mr de Larnay il existe depuis peu un blog ainsi qu’un livre en vente à l’institut et dans certaines librairie de Poitiers.

Institution de Larnay
Domaine de Larnay

86580 BIARD

Tel : 05 49 58 46 99

L’institut de Larnay est actuellement le seul établissement en France offrant ce type de prise en charge.

Bande annonce : l’EHPSAD de Larnay, institut pour les Personnes âgées sourdes aveugles

l'EHPSAD de Larnay, institut pour les Personnes âgées sourdes aveugles
Une residente aveugle qui réalise un puzzle

Aujourd’hui nous commençons le montage de notre reportage à l’EHPSAD de Larnay, institut pour les Personnes âgées sourdes aveugles.
Pour les chiffres : nous avons plus de 5 heures de rushs videos et plus d’une centaine de photos à traiter.

Reportage à l’EHPSAD de Larnay, institut pour les Personnes âgées sourdes aveugles

l'EHPSAD de Larnay, institut pour les Personnes âgées sourdes aveugles

Ce reportage sera disponible sur notre site ainsi que sur le site de notre partenaire média : Infirmiers.com
Nous nous donnons donc rendez vous trés vite !
En attendant nous vous proposons de regarder la bande annonce de ce reportage.
Ps : pour avoir des informations sur l’avancement du reportage et en savoir plus sur notre projet, rejoignez nous sur notre page Facebook.

l'EHPSAD de Larnay, institut pour les Personnes âgées sourdes aveugles

 

 

Ile de La Reunion : Relation Soignant-Soigné et emploi à la Reunion

Vous avez été nombreux à nous solliciter pour savoir quel était le marché de l’emploi et les conditions de travail à La Réunion. Voilà enfin l’épisode tant attendu à ce sujet Ile de La Reunion : Relation Soignant-Soigné et emploi à la Reunion ! Il signe, pour nous, la fin de l’étape Réunionnaise (du moins pour cette année car je compte bien y retourner dés 2013 pour mes stages optionnels). Voici donc la conception du soin réunionnais… Bonne séance !




Quel est la salaire d’un infirmier là bas ? Y a t-il des postes à pourvoir ? Quelles sont les conditions de travail ? Un kiné peut-il encore ouvrir son cabinet là bas ? Quelle est l’ambiance de travail ? Quel est le coût de la vie ?
Dans cet article nous avons mené l’enquête pour vous.

Ile de La Reunion : Relation Soignant-Soigné et emploi à la Reunion

Ile de La Reunion : Relation Soignant-Soigné et emploi à la Reunion

Répartition et besoins inégaux sur l’île
Le marché de l’emploi des soignants est divisé en 2 sur l’île : l’Ouest (plus touristique) et l’Est (vert et sauvage).
– Côte Ouest, du Port en passant par St Gilles et jusqu’à St Pierre, c’est la partie soleil, baignade, lagon où une majorité des touristes fraichement débarqués séjournent. Dans cette zone, trouver un emploi n’est pas chose simple. Les piles de CV sont bien garnis. Il faut être patient mais cela paie : il y a toujours quelques missions ou CDD à pourvoir si vous n’êtes pas trop difficile.
Logement : A St Gilles il faut compter 850€ / mois pour louer un appartement T3 et 1200€ pour une petite maison
– Côte Est, de St André à Ste Rose en passant par St Benoit, c’est la partie verte de l’île, avec ces bassins et ces rivières. De ce côté pas de plage pour se baigner : aucune barrière de corail n’existe, ce qui explique pourquoi les hôtels se sont plutôt installés sur l’autre côté de l’île. De ce fait, les offres à pourvoir sont nombreuses et les soignants ne sont pas au chômage en général (voir détails par secteur plus bas).
Logement : A St Benoit, compter environ 550€ / mois pour louer un T3 et pour une petite maison 850€ / mois environ.

Ile de La Reunion : Relation Soignant-Soigné et emploi à la Reunion

Conditions de travail
Côté ambiance de travail : étant en stage là bas je me suis très vite intégrée à l’équipe. L’ensemble des soignants est trés ouvert et souriant : du manip radio au médecin en passant par le brancardier, chacun se connait et s’entraide. Je ne sais pas si c’est le cadre de vie ou le soleil qui leur fait ça mais j’avoue que nous avons retrouvé cette énergie et cette passion dans tous les services où nous sommes intervenus.
Côté équipement : Il y a un hôpital aux 4 coins de l’île. A St Benoit l’hôpital vient tout juste d’être transférer dans de nouveaux locaux trés lumineux et spacieux. Par contre l’hôpital de St Denis est plutôt vieillissant et ressemble à un labyrinthe… on s’y est même perdu !
Ile de La Reunion : Relation Soignant-Soigné et emploi à la Reunion

L’île est très bien équipé au niveau radiologique, pour preuve le délais pour avoir une IRM est de 3 à 4 jours alors qu’il faut compter en moyenne 1 mois en métropole.

Ile de La Reunion : Relation Soignant-Soigné et emploi à la Reunion

Et les patients ? Je dirais que leur qualité 1ere c’est leur patience ! Je n’ai jamais vu des patients aussi patients ! J’avoue qu’étant en stage à l’IRM (oui la radiologie n’est pas connu pour sa ponctualité, j’écrirais à ce sujet un jour prochain pour vous expliquer la chose) nous avions bien évidement souvent du retard, mais quand je parle de retard je parle de 1h à 2h de retard certaines fois… Eh bien je n’ai pas eu de remarques désobligeantes d’un seul patient. Quand on dit que sur les îles il y a un autre rythme de vie ça doit être vrai…
Côté communication : il ne faut pas oublié que le créole est couramment utilisé sur l’île. Mais ne vous inquiétez pas : petit à petit votre oreille va s’acclimater elle aussi et vous pourrez suivre une conversation (du moins la trame de la conversation). La plupart du temps s’ils voient que vous ne parlez pas créole ils vous parleront en Français sauf…. sauf quand vous aurez affaire à un vieux gramoun qui parle un créole  aussi vieux que lui et qui ne parle que ça : là, passer le relais s’impose et appelez au secours votre collègue !
Ile de La Reunion reportage sur le soin et sur le marché du travail à l'Hopital

Ile de La Reunion reportage sur le soin et sur le marché du travail à l'Hopital
Le coût de la vie
« la vie chère » … Vous aurez certainement entendu ce slogan aux infos suite aux émeutes qui ont eut lieux en début d’année à La Réunion. Il est vrai que certaines denrées sont plus chères à la Réunion qu’en métropole. Voici un bref aperçu du quotidien :
– L’alimentation : manger vous coûtera environ 25% à 30% plus cher qu’en métropole si vous maintenez ce que j’appellerais un régime métro. Les produits laitiers (yaourt, fromage…) sont le plus impactés par cette différence. Par contre manger locale, manger créale et faire les marchés vous permettra de garder un budget course raisonnable.
– La voiture : acheter une voiture vous coûtera environ 25% de plus qu’en métropole. C’est pour cela que certains réunionnais n’hésites pas à acheter une voiture en métropole et de la faire venir par cargo ! Côté essence par contre vous allez faire des affaires car le prix est fixé par l’état sur toute l’île et le litre du diesel est actuellement de 1€29.
– Loisirs : les activités sont nombreuses sur l’île : plongée, snorkeling, rafting, canyoning, randonnée, catamaran. Tout le monde y trouve son compte. Les prix sont équivalents à ceux de métropole pour des activités similaires. Côté visite : les prix des entrées des musées sont trés abordables et il y a toujours des tarifs prévus pour les étudiants ou les demandeurs d’emplois.
– Logement : tout dépend de la zone géographique où vous souhaitez être : prés de la coté, dans les haut, à l’Est ou à l’Ouest (voir exemples donnés plus haut)…
Ile de La Reunion reportage sur le soin et sur le marché du travail à l'Hopital
Les secteurs qui embauchent
– Infirmiers : Si vous n’êtes pas trop difficile vous trouverez en quelques jours des CDD ou des missions d’interim. Par contre si vous souhaitez avoir un CDI cela risque de prendre plus de temps. Soyez patient.
– Aide-soignant : Idem à infirmiers, les remplacements à faire ne manquent pas.
– Kiné : Le marché est encore ouvert pour les kinés. Il y a encore de la place pour ouvrir son cabinet et créer sa clientèle.
– Manip Radio : Depuis l’ouverture d’une école DTS, il y a une dizaine d’année, les postes de manip radio sont devenus rares au point même que les prochains diplômés de l’école doivent penser à leur probable expatriation vers la métropole pour trouver un emploi. Cependant, avec de l’expérience dans des domaines spécifiques tel que l’IRM, vous trouverez peut-être un poste ou quelques missions.
– Médecin : de nombreux postes sont à pourvoir et de nombreuses spécialités manquent de médecins. Un exemple, dans l’Est seulement 3 diabétologues pour 10 000 patients !
Quelque soit le métier de santé, en secteur public, les soignants ont une majoration de leur salaire de 35% pour la vie chère reconnue par l’état. Vous trouverez plus de détails à travers le témoignage des soignants dans la vidéo de ce dernier épisode.

Ile de La Reunion reportage sur le soin et sur le marché du travail à l'Hopital

Nous tenions à remercier tous les soignants qui ont participé au projet et l’ont rendu possible. Ils sont passionnés et nous ont parlé avec leur coeur. Ces échanges nous ont enrichi et permettent de voir le soin au delà du geste et de l’acte.
Certains portraits atypiques n’ont pas pu être intégré dans ces épisodes mais ils feront l’objet de hors séries qui suivront à la rentrée. Merci à tous.




Pour aller plus loin, nous avons rédigé un guide à l’expatriation à destination des soignants souhaitant tenter l’aventure sur l’Ile.
 

Une journée pas comme les autres à France 5 émission santé

Le Lundi 28 Mai nous étions invités sur le plateau du magazine de la santé pour présenter notre projet, l’aventure d’une vie : La conception du soin autour du monde… Cette journée qui nous a fait passer par des phases d’excitation, de stress, de concentration et de palpitation.



Une journée pas comme les autres à France 5 émission santé

Une journée pas comme les autres à France 5 émission santé
Il faut dire que ce n’est pas tous les jours qu’on nous invite sur un plateau de télé (c’est même une première), alors en plus l’idée d’être en Direct avec Marina et Michel c’était plutôt stressant. Et quelle pression ce Direct : une erreur et tu finis direct au Zapping !

L’arrivée sur le plateau du Magazine de la santé 

13H : nous arrivons au studio d’enregistrement de l’émission, nous sommes attendus et montons directement dans un petit salon en attendant notre tour au maquillage (là c’est Marina Carrère d’Encausse qui se fait « chouchouter »).



13H15 : c’est notre tour, je m’assois au côté de Michel Cymes pour une séance de maquillage. Et pour moi y’a du boulot : je reviens d’un week-end ensoleillé où mon nez a pris un leger coup de soleil ! La maquilleuse fait des miracles, elle arrive même à me détendre et à me faire oublier mon stress l’espace de quelques minutes. Yo lui prend des photos en parfait reporter. Aprés moi il aura lui aussi sa touche de fond de teint.

Une journée pas comme les autres à France 5 émission santé

13H35 : il faut descendre sur le plateau, l’émission va bientôt commencer. Là tous les techniciens fourmillent : caméramans, preneurs de sons, prompteurs, éclairages… dans quelques minutes l’émission sera en direct sur France 5. Le preneur de son nous équipe de nos micros : un petit boitier attaché derrière à la ceinture, un câble sous le tee shirt, un micro cravate… on se croirait dans une missions d’infiltration. Et il rajoute « surtout pensez à ne pas toucher votre tee-shirt pendant l’interview pour ne pas faire de bruits parasites ». Puis on entend au loin : « Antenne dans cinq, quatre, trois, deux, un… ». ça y est c’est à eux (Marina et Michel) de commencer l’émission. Ça veut dire que pour nous c’est dans une dizaine de minutes…

13H45 : Les 10 minutes les plus stressantes de ma vie : mon cœur bat tellement fort que je n’ai pas besoin de poser ma main sur mon pouls pour compter les pulsations. Ma tension a du sérieusement prendre un coup. Je suis complétement stressée, je regarde Yo pour me rassurer : au moins nous sommes tous les deux dans cette galère ! Et puis je regarde l’équipe technique : concentrés sur l’émission, le prompteur défile pour les présentateurs… et nous, on pourrait pas avoir un prompteur ?!

13H55 : la video sur les préservatifs commencent, ça nous laisse le temps d’aller nous installer dans le canapé du plateau…Parlons en du plateau, il est trés vaste avec de jolies couleurs. L’ensemble fais trés propre. On compte pas moins de 6 cameramans,ce qui ne nous rassure pas vraiment !
Plus le choix faut y aller ! Le temps pour quelques recommandations de plus « surtout collez-vous car sinon le cameraman derrière ne verra pas Marina ». Bon mon cœur ne m’a pas encore lâché, c’est plutôt bon signe je devrais survivre. Et puis le générique du passage des invités commence, nous voyons Marina et Michel se diriger vers nous… ça va vraiment arrivé, d’ailleurs ça arrive !

14H : 1ere question de Marina « Pourquoi ? ». Simple, efficace mais nous, celle là, on l’avait pas prévu au programme ! Panique, on se regarde, les secondes nous semblent interminables… Là faut dire quelque chose et vite parce que mon coco on est en direct ! Et pour nous pas d’oreillettes ni de prompteurs ! Allez je me lance, si on veut apprendre à nager, un jour, faut se lancer à l’eau.

Vous pouvez aussi (re) découvrir la video de notre passage dans l’emission ainsi que quelques scènes surprises.




Ps : Suite à vos interrogation, plus de precisions sur le T-shirt de la marque Pardon que Yo porte pendant l’emission, c’est en faite la fameuse recette du Pain Bouchon, qui est simplement le meilleur sandwich de l’Ile de la Reunion !

 

Reportage video au sein de l’association RIVE OI Ile de la Reunion

Cela fait à peu près 1 semaine que nous sommes revenus en terre Metropolitaine avec dans nos bagages 1 disque dur externe rempli à la hauteur de 220Go de données en tout genre !
1 semaine où nous avons travaillé sans relâche pour vous présenter assez rapidement un premier épisode de la 1ére étape de la conception du soin autour du monde. Nous tenons tout de même à vous prévenir, c’est notre premier reportage du genre et le montage video n’est pas vraiment notre métier. Alors, soyez indulgent 🙂


Le programme est assez simple pour cet opus, il est entièrement consacré à l’Association RIVE et RIVE OI.
Une fois sur place nous avons rencontré Mme Gaud, chef de service en Immunologie et présidente de RIVE OI, au CHR Felix Guyon de Saint Denis.
Reportage video au sein de l'association RIVE OI Ile de la Reunion


Ce ne fut pas sans mal, et avec plus d’1 heure de retard, car la cartographie de cet hôpital (comme la plupart des grands hôpitaux) est plus que compliquée… On s’est crue, l’espace d’un instant, dans les 12 travaux d’Asterix. Vous savez ?La fameuse scène ou Asterix doit faire parvenir le fameux formulaire A-38 en se dépêtrant des méandres de l’administration romaine… Mais on s’égare…

 Reportage video au sein de l’association RIVE OI Ile de la Reunion

Rive (Reunion Immunodéprimé Vivre Ecouter) est une association d’accompagnement des personnes atteintes du SIDA à la Reunion. Elle a une petite soeur : l’Association RIVE Ocean indien qui a diverses missions : missions de formation (médicale et paramédicale), rapatriement sanitaire des patients en péril vital, organisation d’un colloque,  rénovation d’hôpitaux… Sa zone d’action est élargie à toutes les iles de la zone océan indien (Mayotte, Maurice, Madagascar, Rodrigues, Comore , Seychelle).
 
Nous avons eu l’occasion de rencontrer  » l’ancien » chargé de communication, Mr Jacque Rollin avant notre départ, car il habite désormais à Poitiers. Il a pu nous présenter l’association ainsi que des projets annexes. Vous avez la possibilité de réécouter cette interview en intégralité sur la page dédiée.


En tant qu’association, Rive fonctionne grâce aux dons et aux subventions. Vous avez la possibilité de les soutenir en  adhérant  ou en faisant un don.

« Il est plus facile d’aider que de demander de l’aide » Mme Gaud Présidente de RIVE OI

Ce premier épisode dure une Vingtaine de minutes, et vous donnera déjà quelques pistes sur la conception des soins sur l’ile de la Reunion.